News

La direction de Magotteaux regrette les violences inutiles

Monday 11th February | 2019

Liège, le 11 février 2019 - Le groupe Magotteaux a cédé sa filiale Magolux, fonderie basée à Messancy, à la société allemande Callista. De par les efforts conjoints du groupe Magotteaux et de Idelux, l’association intercommunale pour le développement économique durable de la province de Luxembourg, la structure de la transaction dote simultanément Magolux de liquidités à hauteur de plusieurs millions d’euros afin d’accélérer le développement de l’entreprise planifié par Callista.

Magotteaux a également remboursé les 9 millions de dette historique de Magolux, qui démarre donc ce nouveau chapitre de son histoire avec un bilan solide et sans endettement. Callista a été identifié comme le partenaire capable de développer rapidement l’activité là où le résultat des efforts historiques n’a pas atteint une amplitude suffisante que pour pérenniser l’outil.

L’ensemble de travailleurs de Magolux conserve son emploi, tous ses droits, son ancienneté et les avantages existants. Soucieux de créer les conditions optimisant la pérennité de Magolux et l’emploi de ses collaborateurs, Magotteaux a également obtenu une garantie d’emploi de 12 mois de la part du repreneur.

Les travailleurs de Magolux ont réclamé une prime de 6.500,00 euros par personne en suite de la cession à Callista dans les conditions précitées, prime inspirée des conditions applicables aux travailleurs licenciés dans des plans de restructuration historiques. La prime unique réclamée n’a aucun fondement moral ni économique et ne peut donc être concédée. Magotteaux a privilégié d’injecter des fonds substantiels dans Magolux avant de céder l’entreprise à Callista afin de pérenniser l’outil et les emplois.

Magotteaux regrette et déplore la manifestation de force, les violences et les très nombreuses dégradations faites à son siège social ce lundi par les ouvriers de Magolux venus réclamer le paiement d’une prime unique en l’absence de toute perte d’emploi. Les individus responsables de dégradations devront prendre leurs responsabilités et assumer les conséquences qui en découlent. Nous condamnons fermement ces comportements violents et gratuits, inacceptables dans l’absolu et en particulier dans des circonstances qui ne justifient en rien de tels débordements.

Nous espérons que les évènements des dernières heures ne sont pas de nature à trop détériorer l’image de la société Magolux et de ses travailleurs aux yeux de leur nouvel actionnaire Callista.

Logo M
Hello

Do you have a challenge for us?

Contact us